La Matrice, un nouveau blog de critique de la société

Publié le par Orion71

Bienvenue dans La Matrice, un blog qui a pour but de mettre en évidence la manipulation de l'opinion publique sur tous les fronts de notre société.

Depuis quelques années, j'effectue des recherches sur des sujets qui ne m'ont jamais intéressés avant 2001. (pourquoi donc? :p) Forcément je me suis renseigné sur les théories de la conspiration et j'ai rapidement accepté les informations qui m'ont permis finalement de pousser plus loin mes recherches. Lorsqu'on dit qu'on doit être critique et qu'on doit faire la part des choses, c'est vraiment le cas, autant pour mon blog que pour tous les autres.

J'ai compris également que le milieu de la conspiration a été infiltré sur plusieurs plans soit par des 'money makers', des agents-doubles ou encore des désinformateurs travaillant pour les intérêts d'organisations à tendances religieuses ou sectaires, voire apocalyptiques. Il faut faire très attention à ce que disent ces gens car non seulement ils diffusent des informations utiles et importantes, mais ils diffusent également des réflexions nébuleuses sur des sujets non moins nébuleux.

Je sais que l'ordre établi adore qualifier ces gens de gourous, et les gens qui les entourent, d'adeptes. Plusieurs s'en offusquent et réagissent exactement comme l'ordre établi le souhaite, lui donnant ainsi raison. Personnellement, je ne crois pas qu'il y ait de cyber-sectes dans le milieu de la conspiration, il n'y a que des attitudes sectaires, pas de sectes. Mais les attitudes sectaires, on les retrouve en tout premier lieu dans l'ordre établi! (associations et corporations de toutes sortes, syndicats, franc-maçonnerie, diverses communautés scientifiques, collège des médecins, OMS, etc.. et même la politique où les politiciens sont là pour défendre les idéaux d'un parti, les buts d'un parti, au lieu de défendre les idéaux et buts des 'citoyens'.)

Ce blog rassemblera une panoplie de liens et de vidéos, il ne doit pas être pris comme un recueil de vérités toutes prêtes à être ‘pensées’ mais plutôt comme une source de renseignements pouvant aider à comprendre les points de vue non discutés dans les médias traditionnels, comme une raison de remettre en question la confiance aveugle du petit peuple envers ces médias, comme une raison de relever nos manches et de dire non, c’est assez, nous devons changer de cap!

Également, ce blog se veut un outil pour démontrer que tout ce qui est dit officiellement, tout ce qui est autorisé à être dit officiellement, (médias, écoles, institutions) est la plupart du temps un mensonge soit par omission, soit par fabrication, soit par simple ignorance (un mensonge répété inconsciemment demeure un mensonge). Que ce soit de simples opinions venant d’un artiste qui jouit d’une tribune extraordinaire pour faire passer un message, que ce soit un enseignant qui instruit ses élèves avec des informations non fondées,  que ce soit un politicien en pleine campagne électorale ou un ministre ou député en Chambre des communes, ou même un journaliste ou lecteur de nouvelles qui disent leur opinion, tous ces gens là peuvent dire à peu près n’importe quoi, tant que ça rentre dans le moule qui est en vogue.

Personnellement je suis POUR le droit d’opinion personnelle dans tous les domaines dans tous les cadres de la société. Ainsi je suis POUR le fait qu’un journaliste exprime son opinion à travers ses reportages. Pourquoi? Pour la simple raison que si je veux faire confiance à une personne qui me rapporte des faits, il faut d’abord que je connaisse cette personne. Si je ne peux pas connaître l’opinion du reporter, comment pourrais-je lui accorder ma confiance? L'éthique journalistique est à revoir et à corriger. Qu'on me dise qu'un journaliste SE DOIT de taire son opinion dans le souci de rapporter des FAITS, me fait beaucoup rire! C'est un déguisement, un prétexte, car les journalistes donnent bel et bien leur opinion qu'ils habillent avec le cadre de pensée de leurs patrons.

Je vous donne un exemple. Prenons un mur qui a été peint avec une couleur plus ou moins claire, entre le bleu, le rouge et le violet. Prenons maintenant 4 journalistes, 3 des médias traditionnels, et un provenant d'un média citoyen web. Par exemple, le Figaro pourrait dire que le mur est rouge. La Presse pourrait dire que le mur est d'un rouge bleuté. Le Soleil pourrait dire que le mur est cramoisi et un journaliste de Vigile.net par exemple, pourrait dire que le mur est nuancé entre le rouge, le bleu et le violet, tout en mentionnant que ses confrères des médias n'ont pas réussi à se mettre d'accord pour s'arrêter sur une couleur. Et pourtant, il ne s'agit que d'une couleur alors, qu'est-ce que ça donne quand il s'agit d'un fait, d'un événement, d'un incident?

Si un journaliste ou un politicien exprime une opinion ‘politiquement correcte’ il sera non pas critiqué mais applaudi par le milieu des affaires et ainsi par le peuple parce que les médias l’auront suggéré. Si par contre vous avez un journaliste, un scientifique, un professeur, un politicien, un artiste, un humoriste, bref si vous avez n’importe qui osant dire une opinion qui ne va pas dans le sens de l’opinion publique si bien ‘travaillée’,  ah là on a affaire à un extrémiste! Un radical! Un marginal! Un dérangé! Un malade mental! Un dangereux! Un terroriste! Et tout ce que vous voudrez.

Vous croyez que je fais une caricature ou une satyre? Non pas du tout. L’affaire de Tarnac que vous pourrez visionner dans les pages de ce blog vous renseignera sur la façon dont se renseigner pour se détacher de l’État, comme cultiver un jardin, exploiter l’énergie éolienne et solaire, promouvoir une économie locale, peut passer pour .. du terrorisme! C’est qualifié de «mouvance anarcho-autonome d’ultra-gauche» par les médias français!

Voici donc le but de ce blog, informer pour un éveil des consciences, pour une solidarité sociale dans laquelle le fossé entre les riches et les pauvres serait anéanti, une société dans laquelle la distribution de l’argent serait juste et équitable selon des principes humains et non pas économiques. Une société humaine qui travaillerait pour la collectivité et non pas pour une poignée d’empires économiques, une société ayant réglé le problème de l’énergie, de l’électricité pour tous!


Le Nouvel Ordre Mondial
Plus on est loin du pouvoir, moins on est bien représenté par celui-ci, le Nouvel Ordre Mondial (gouvernement mondial) éloignera le pouvoir des nations de manière à ce que chaque nation qui se distingue (de moins en moins aujourd'hui) sera la même chose partout ailleurs sur le globe. Avec les OGM, la science subventionnée et la sacro-sainte et omnisciente économie, chaque nation perdra sa particularité. Tel pays qui était reconnu pour ses productions de tels ou tels produits, (alimentation, technologie, etc..) sera vite oublié. Les nations qui vivent aujourd'hui dans l'ombre des corporations, se verront retirer leurs droits à s'auto-déterminer et DEVRONT se plier aux désirs du gouvernement mondial qui sera totalitaire, comme l'a souligné Nicolas Sarkozy, et deviendront ainsi non pas les fiers créateurs de leur pays, de leur communauté, de leur VIE, mais les pauvres 'MANOEUVRES' (la main d'oeuvre) des corporations qui leur auront volé terres, brevets et ressources naturelles.

La mondialisation et le capitalisme, entre autres, ne sont pas des fléaux en soi, car ils sont basés sur de beaux principes. Ce qui est mauvais dans ça, c'est l'avidité des corporations qui en veulent toujours plus et qui en viennent à commettre des crimes sans arrêt, allant du meurtre au génocide, en passant par la pandémie, tout ce dont vous pouvez imaginer, vous pouvez être certain qu'une corporation l'a déjà fait pour sauver un dollar. (j'exagère dans cette dernière phrase, mais l'exagération est de mise dans le sens où le sujet est tellement grave et que personne ne sait tout sur 'le secret' des corporations prétextant se protéger contre l'espionage industriel (Red Bull par exemple), qu'il est bien possible que bon nombre de corporations telles que Monsanto adoptent des comportements criminels et assasins sans qu'on ne s'en doute) Et il n'y a pas que ça qui pervertit le capitalisme et la mondialisation. Nous savons que l'argent mène le monde, mais ce que nous ne savons pas, ou plutôt ce que nous pensons automatiquement, c'est que le but est de faire toujours plus de profits.

Ne pensez-vous pas qu'il serait un peu naïf de croire que le projet de diminuer la population mondiale (eugénisme clairement affiché par certains membres de l'élite mondiale) est animé par un désir de faire des profits? Selon moi, et je ne suis pas le seul à le penser, la finalité est plutôt le contrôle, la main mise, la liberté (la prison des autres). L'avidité finit par trouver une raison d'être. Maintenant à savoir s'il y a complot ou non, je n'ai pas l'intention de me re-lancer dans ce sujet pour ce blog, sauf pour ce premier article.

Le Complot
La plupart des gens froncent les sourcils, plissent le front, et serrent les lèvres lorsqu'on leur parle de conspiration ou de complot parce qu'ils se sentent 'attaqués intellectuellement' (la plupart du temps) de se faire dire qu'ils ne se rendent pas compte de ce qui se passe. Et ne sachant pas trop comment réagir, ils balancent une question comme: Mais vous croyez vraiment que des milliers de personnes qui sont forcément au courant se la ferment? Cette question est elle-même une erreur monumentale (et aussi un outil pour les détracteurs de libres penseurs), une grande incompréhension de ce qu'est un complot.

Pour bien monter une conspiration d'envergure, cela prend une chaîne hiérarchique d'obéissance aveugle, une opinion publique formatée par les médias, et une menace constante de n'importe laquelle nature, tant que menace il y a, des solutions payantes seront proposées et simultanément, il y aura toujours plus de restrictions des libertés du peuple.

Un passage du film français 'I comme Icare', décrit bien ce qu'est une chaîne hiérarchique d'obéissance aveugle dans laquelle, d'échelon en échelon, on exécute les ordres sans se poser la question à savoir si on se rend criminel de participer à un crime car on exécute les ordres! Je fais ma job! On y voit comment sont diminuées et banalisées les responsabilités individuelles face à l'autorité, qui a toujours raison..

Si on prend par exemple la guerre. Chaque division ou groupe, appelons cela comme on le veut, a une mission à remplir. Et pour que la mission soit accomplie, il faut que le moins de soldats possible soient au courant de la dite mission, même parmi ceux qui y participent. Parfois même ils sont envoyés à tel endroit où ils recevront leurs ordres sur place.

Prenez le cas d'Hiroshima. Il s'agit bien d'un crime pour ma part, après avoir lu les témoignages de vétérans américains, il n'était nullement nécéssaire de tuer des dizaines de milliers de civils pour mettre un terme à la guerre. Et que penser du laboratoire ABCC, créé pour être dépêché à Hiroshima pour étudier les effets de la bombe sur les victimes, sur lesquels ils ne pouvaient prodiguer quelque soin que ce soit? 'On ne voulait pas avoir l'air de vouloir s'excuser et de montrer des regrets envers le Japon' est une des raisons pour lesquelles on ne soignait pas les victimes.

Si vous vous donnez la peine de lire et de vous renseigner à ces sujets, vous ne vous demanderez plus à savoir si le pilote du B-52 était au courant de tout ça lorsqu'il a lâché la bombe, ou s'il n'était au courant qu'il avait qu'une bombe à lâcher tel endroit, telle heure, telle date dans le cadre d'une réplique à 'Pearl Harbour'.(une autre affaire ça) Par ailleurs, aurait-il accepté de lâcher une bombe si on lui avait dit que c'était pour effectuer des tests sur des cobayes humains dans le but d'une utilisation future possible sur des sujets américains?(par exemple)

Donc il est clair que pour mener à bien un complot d'envergure qui implique des milliers de gens, il est impératif que seulement quelques-uns sachent relier des points afin d'éviter toute rébellion ou remise en question, et protéger la mission.

Je n'en dirai pas plus sur ça, considérant qu'on ne peut pas savoir le secret que par de longues et pénibles recherches qui sont parfois très décevantes lorsqu'on s'aperçoit qu'une piste principale est un leurre ou carrément un mensonge. De plus les réseaux du web sont menacés d'infiltration 'extrême-droite' (pour imiter leurs qualifications à l'égard du peuple qui se dit libre) Je me contente de dire que oui je pense que nous sommes menés par le bout du nez et plus on anticipe les 'mouvements de la main de celui qui nous tient par le bout du nez', plus on réagit en ne montrant aucune résistance et moins on a mal. (soumission - belle image non?)

Nous avons perdu notre indépendance, notre patrimoine, notre culture, nos terres, et nous finirons par ne plus rien posséder et ainsi devenir ce que nous sommes déjà mais en bien pire, des esclaves. SAUF si nous finissons par changer notre façon de voir les choses, si nous cessons d'exercer toute domination sur autrui, et si nous cessons de nous soumettre totalement à des dogmes scientifiques ou économiques souvent pré-établis. Le temps est venu de changer, le choix est là, il est grand. Nous avons l'opportunité de refuser le Nouvel Ordre Mondial en proposant autre chose, mais il faut proposer quelquechose, un simple refus ne sera pas accepté par l'opinion publique. C'est un grand défi, c'est une excellente motivation. Rappelez-vous de l'événement qui aura lieu en septembre prochain (ou octobre?), la révolte des fourmis blanches. (sur google vous trouverez de l'information) Il serait intéressant que ce soit couvert par les médias, ou des caméras amateurs afin de capter les images de ces manifestations pacifiques, sans aucune violence. Si on se fie à Montebello ou encore au G-20, les gaffes des policiers se répétant et se perpétuant, les manifestants de la révolte des fourmis blanches risquent de connaître le même sort bien malgré eux!

Si la grande majorité des gens saisissaient l'importance de cet événement et s'il y avait des millions de manifestants en France, au Québec et ailleurs dans le monde, il me semble que ce serait plutôt difficile pour des agents provocateurs de semer la pagaille, et je mettrais ma main au feu que le tout se passerait dans le calme, et que l'événement aurait une portée internationale sur la philosophie des nations qui sont encore souveraines.. Qui sait? Nous sommes peut-être sur le point de nous libérer et de changer complètement de cap, ou encore de se faire contrôler davantage à des prix beaucoup plus élevés. (Ben oui, on paie pour se faire enfermer) Qu'on se le dise!

Commenter cet article

Orion71 10/05/2009 00:47

Voici un petit bout de film qui fait allusion à une expérience réalisée à L’université de Yale au cours des années 60, les film c’est «I comme Icare»,
I comme Icare – allusion à Milgram
http://www.dailymotion.com/video/x58czd_soumission-a-lautorite-experience-d_news

L’expérience de Milgram
(non extrait du film, on dirait une vidéo réelle de l’expérience)
http://video.google.ca/videoplay?docid=-2836209818734920853&ei=ciz2Sfh9oc74AZv6gZcC&q=exp%C3%A9rience+de+milgram&hl=fr&emb=1
Stanley Milgram
http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Milgram

Il est intéressant de noter dans cet extrait que pour les scientifiques, il d’agit d’un jeu si on veut, pour la personne dans la chaise électrique également, mais pour celui qui inflige les blessures, ce n’est pas un jeu du tout et il joue son personnage à fond. Tant que les joueurs jouent, nous sommes prêts à jouer nous aussi pour que nous restions dans la distribution.