Comment se procurer Strippergate: La filière Canadienne des travailleuses du sexe

Publié le par Orion71

                       STRIPPERGATE

    LA FILIÈRE CANADIENNE DES TRAVAILLEUSES DU SEXE

 

 

 

Chers futures lectrices et lecteurs,

 

Aujourd’hui, 14 mai 2009, je célèbre mon 46ème anniversaire avec un énorme soupir de soulagement, car cette journée a aussi été choisie pour lancer la pré-vente de mon manuscrit qui raconte l’histoire de la traite sexuelle d’êtres humains et du rôle que certains représentants de l’État m’y ont attribué.

 

Je le dédie aux victimes de ce fléau, ainsi qu’à ma mère Éliane, qui croyait en l’amour inconditionnel et qui était convaincue que l’immense force d’un tel sentiment pouvait vaincre toutes les injustices.

 

J’espère qu’il saura vous intéresser en très grand nombre et éveiller en chacun de vous le courage d’appuyer cette cause humanitaire.

 

Le manuscrit et sa documentation corroborative sont disponibles sous la forme d’un «E-Book» ou d’un disque compact, et peuvent être commandés en expédiant votre demande à : strippergate@gmail.com

 

Le coût du manuscrit est de 30 00$ canadiens et les profits seront destinés à la fondation d’un organisme dont la mission sera de venir en aide aux victimes d’abus gouvernementaux et policiers.

 

Il est évident que la facilité actuelle de reproduction de documents pourrait permettre à un acheteur d’en faire des copies et de les transmettre gratuitement à d’autres. Cependant, j’espère que le caractère humanitaire de la cause mise de l’avant dans ce manuscrit vous incitera plutôt à y contribuer individuellement et ainsi à aider toutes victimes de ce genre d’abus.

 

 

Je vous remercie d’avance de votre coopération et vous salue,

 

 

 

Marie-Claude Montpetit, auteur

 

 

 


Nous savons que Marie-Claude Montpetit a écrit un livre récemment qui sortira sous peu aux éditions Louise Courteau et qui raconte comment l'ordre établi peut user de ses moyens pour parvenir à ses fins et ce, que ce soit de façon légale ou non, morale ou non. Personnellement, j'ai très hâte de plonger dans ce livre et de l'ajouter à mon bagage de vérités cachées par l'establishment (gouvernement, politiques, corporatifs, médias, et tous les lobbyistes)  qu'on devrait qualifier de désordre établi.


Le livre de Marie-Claude Montpetit, Strippergate: La filière Canadienne des travailleuses du sexe, cette perle qui devrait nous aider à comprendre bien des 'incidents politiques' survenus au cours des dernières années, est maintenant disponible pour le grand public. Quand on apprend que Ms. Politicians, la Madame du Ambassador's Club, en d'autres termes, la tenancière du bordel de luxe, celle qui aurait humé le parfum de plusieurs politiques tels que Maxime Bernier, hé oui Julie Couillard, hé bien on ne peut que vouloir en savoir plus sur ce qui se cache derrière le micro placé sous le lit de cette dernière. Plusieurs autres questions sont soulevées comme: que fait Julie Couillard en compagnie de Georges W. Bush? Une chose est certaine, c'est qu'on n'a pas fini d'en parler.


Par ailleurs, ceux et celles qui prendront la peine d'entendre les différentes entrevues et de lire l'extrait du livre dont je remets ici les liens, auront assurément la volonté d'en savoir plus et en même temps, d'appuyer la cause de Marie-Claude Montpetit qui a pris son courage à deux mains pour dénoncer les crimes perpétrés contre les principaux concernés par le 'programme Coderre' et à l'encontre de la confiance accordée par le public aux différentes instances officielles telles que la police, la justice, l'information, la politique, etc..

1ère entrevue de Benoît Perron avec Marie-Claude Montpetit

(playlist en 9 parties)


P.s. c'est dommage car la 2e entrevue de Benoît Perron avec Mme Montpetit n'est plus disponible sur le web, du moins je ne l'ai pas re-trouvée. Elle sera peut-être publiée sur youtube prochainement(?), il faut rechercher l'entrevue de Benoît Perron concernant la Saga Coderre-Montpetit, entrevue du 5 mai 2009. Je l'ai entendue et elle est tout aussi importante que les autres.


Extrait du livre

StripperGate: La filière canadienne des travailleuses du sexe

MCM sur Youtube

Marie-Claude Montpetit Blogue Officiel

Marie-Claude Montpetit sonne l'alarme

La Saga Coderre

MCM sur Blip.tv

(beaucoup d'entrevues et autres sur cette page)

Message à Guy A Lepage

Les immigrants du ministre Coderre

Ms Politicians

Mme Couillard nie avoir été tenancière de l'Ambassador's Club mais elle affirme que Maxime Bernier est contre la guerre en Afghanistan parce que selon elle, Bernier dit que cette guerre n'a rien à voir avec la volonté de rétablir la démocratie mais plutôt tout à voir avec le contrôle mondial de l'opium. Maxime Bernier était alors ministre des affaires étrangères. Il a démisionné de son poste de ministre lorsque l'affaire a éclaté (documents secrets du ministère des affaires étrangères retrouvés chez Julie Couillard). Et il a été ré-élu dans son comté, comme le dit Marie-Claude Montpetit, on donne et redonne notre confiance à des comédiens même si parfois leurs masques tombent.


Par ailleurs, Mme Couillard confirme son passé où elle a fréquenté le crime organisé... Rappelons-nous les liens entre le crime et la politique que Marie-Claude Montpetit nous démontre dans entrevues. Et Mme Couillard a été prise en photo aux côtés de George W. Bush, ce n'est pas rien quand même et encore moins banal.

 

-Julie Couillard à Tout le monde en parle


-Voici un article de matinternet et assurez-vous aussi de lire les articles reliés : Julie Couillard aurait été tenancière de bordel


Se pourrait-il que Julie Couillard soit une de ces programmées au service de l'élite de l'empire anglo-américain? Sinon comment expliquer qu'une jeune femme, très jolie, ayant été à la fois vendeuse, mannequin, comédienne, serveuse dans un bar de danseuses, agente immobilier, propriétaire d'une compagnie de système de sécurité et eu des relations amoureuses avec deux personnes reliées directement ou indirectement au crime organisé (des motards), avec le ministre des affaires étrangères Maxime Bernier, été photographiée aux côtés du président américain Bush junior, été confirmée par Mme Montpetit comme ayant été tenancière de l'Ambassador's Club (des photos seraient disponibles dans son livre si je ne m'abuse), fait l'objet d'une enquête de la GRC et obtenu autant de publicité dans les médias à plusieurs reprises alors que l'histoire de Mme Montpetit a du mal à se faire entendre?


Ça me fait penser à ces gens qui ont du pouvoir, ils passent à la tête d'un pays et par la suite on découvre leurs liens directs ou indirects avec le crime. Pensons à George H.W. Bush et Manuel Noriega, encore Bush et les Bin Laden, les Clinton et Peter Paul, encore Bush et Monsanto, etc, etc...  Plus je me renseigne et plus j'en apprends sur les différents 'programmes internationaux de récompenses aux adhérents au New World Order'..

Liens complémentaires

Je place des entrevues ici même si elles débordent du sujet ci-haut. Mais certains éléments de ces entrevues rejoignent certains éléments de l'affaire Coderre.


George Green, un ex-banquier selon Projet Camelot, aussi selon d'autres sources, proche de l'élite concernant divers projets noirs (black projects) du gouvernement de l'ombre a affirmé dans une entrevue des choses surprenantes. On peut l'entendre dire qu'il a vu et conversé avec Pierre Elliot Trudeau et sa femme, devant lesquels se trouvait une boîte de cigares à moitié-remplie de 'poudre blanche'! Dans cette même pièce, Georges Green s'est fait dire par Edward Moore Kennedy (Ted Kennedy) qu'il emmènerait volontier au lit la délicieuse jeune fille (14 ans) de George Green! On peut entendre ça à partir de 5 minutes 30 secondes) Entrevue de Georges Green

Témoignages d’esclaves sexuelles

Cathie O'Brien

Extrait du livre de Cathie O’Brien (elle parle de Mulroney et Reagan)

Page de vidéos

Brice Taylor


Imaginez un seul instant que les détails de cette histoire d’esclavage dont fait mention Marie-Claude Montpetit soient connus de tous et que les principaux responsables soient jugés et les ‘failles’ du système corrigées, cela permettrait d'avancer dans d’autres dossiers comme ceux mentionnés ci-haut. Il y a un commencement à tout, et qui sait quel réseau on essaie de protéger? Trafic humain international? Cela pourrait-il éclabousser un certain réseau international de pédophilie? Si cette histoire concerne autant de gens provenant d’autant de milieux et qu’on n’en entende rien dans les grands médias qui se disent fiers de rapporter des nouvelles, c’est forcément parce qu’il y a collusion quelque part...  


Un peu d'humour? Avec Julie Couillard



Commenter cet article